La pompe à chaleur air-air

Que ce soit pour chauffer ou refroidir, la pompe à chaleur se sert des calories de l’air pour générer de l’énergie : c’est une solution réversible respectueuse de l’environnement.

Chauffez votre domicile avec l'air extérieur?
grâce aux calories de l’air !
Pour fonctionner, la pompe à chaleur air-air se sert d’une énergie naturelle : les calories de l’air extérieur. En effet, cet appareil est équipé de deux unités principales : la première, placée à l’extérieur, capte les calories et les transmet à la seconde (logée à l’intérieur) qui à son tour les propage au sein du logement, sous l’effet d’un ventilo-convecteur.

L’intérêt du dispositif pompe à chaleur air-air est double. Il chauffe votre habitat et par une simple inversion du système, il peut aussi rafraîchir votre espace de vie.

Peu chère et efficace, cette configuration réversible est un atout qui fait de la pompe à chaleur, la solution idéale été comme hiver.
Des économies
Une consommation énergétique 3 fois moins élevée
Les constructeurs de la pompe à chaleur air-air s’inscrivent dans une logique de faible consommation énergétique. Il s’agit d’un équipement qui utilise une ressource naturelle renouvelable, il vous permet de chauffer ou refroidir votre intérieur en consommant moins d’énergie électrique. Seul le fluide caloporteur nécessaire à son fonctionnement a besoin du courant domestique pour circuler jusqu’au compresseur.

Ainsi, en optant pour ce système, vous êtes sûr de réduire votre facture d’électricité chauffage et climatisation de manière conséquente.

Calculez vos économies sur le budget chauffage.

Pour évaluer l’intérêt financier de l’installation d’une pompe à chaleur air-air à votre domicile, les professionnels du réseau Axenergie sont disponibles pour calculer votre juste besoin. Les dimensions de votre espace de vie ainsi que votre actuel mode de chauffage sont intégrés aux calculs pour cette estimation.
Une maintenance simple
Une fois par an
Une fois par an, lorsque votre équipement dispose de plus de 2 kilos de fluide frigorigène, une maintenance préventive de votre dispositif est effectuée dans le cadre des normes en vigueur. Ce service, délivré par un installateur qualifié, peut être inclus dans un contrat établi lors de l’installation.

De plus, le décret relatif à l’inspection et l’entretien des chaudières, des systèmes de chauffage et de climatisation qui entre en vigueur le 1er Juillet 2020 prévoit que les systèmes thermodynamiques de plus de 4 KW fassent l’objet d’un entretien périodique tel que précisé dans le décret.

Ces entretiens vous garantissent le bon fonctionnement et la longévité de votre appareil, n’hésitez pas à contacter un partenaire Axenergie pour mettre en place un contrat d’entretien pour vos appareils de chauffage et climatisation.
Une installation simple
La pompe à chaleur air-air s’installe sans exigences particulières. En quelques étapes votre dispositif est prêt à l’emploi. Il vous faut :

  • Un espace extérieur (type cour ou jardin) sans nuisance sonore pour le voisinage, pour disposer l’unité extérieure.
  • Un point de pose pour le dispositif d’intérieur. Par exemple les ventilo-convecteurs se disposent en hauteur, à l’aplomb des portes dans les espaces à chauffer, sachant que le fluide frigorigène doit relier les modules intérieur et extérieur.

L’avantage de recourir à un professionnel pour votre installation est que vous pouvez bénéficier des aides de l’État comme les primes à l’énergie ou les offres de l’Anah.

Depuis juillet 2014, pour prétendre à l’Eco-PTZ, la certification RGE de l’installateur est indispensable pour bénéficier des aides.
Des performances impressionnantes
Le SCOP, le coefficient de performance saisonnier permet de connaître les performances d’un appareil réversible chaud/froid.

Le SCOP se calcule en rapportant l’énergie produite par votre appareil réversible à la quantité d’énergie électrique consommée pour le faire fonctionner.

Une pompe à chaleur air-air avec un SCOP de 3 génère 3 fois plus d’énergie qu’elle n’en consomme !

La pompe à chaleur air-air, s’adapte particulièrement bien aux climats tempérés entre -10 ° et + 30 °, pour les climats plus extrêmes, il est judicieux d’opter pour un autre moyen de chauffage et climatisation.